14. Hielzas – Meyrueis

Pépé mon réveil de ce matin

Vendredi 26 avril 2019

14,73 km |
Total des montées 211 mètres | Total des descentes 439 mètres

 

Hier soir, au gîte du Four à pain, parmi les 8 personnes que nous étions, il y avait un couple de randonneurs d’une quarantaine d’années qui avait la particularité d’aller en ligne droite. Il avait un point fixé sur leur GPS et il essayait d’aller le plus droit possible; ils ont dû franchir une vingtaine de fois des fils de fer barbelés bordant des parcs et souvent revenir en arrière. Ce vendredi, il prévoyait de faire 30 km.

Quand je suis arrivé pour un copieux petit déjeuner ce matin, il y avait les 5 autres personnes qui m’ont bien fait rire par leur remake du sketch de Muriel Robin l’addition. A la différence de Muriel, après quelques bonnes minutes de calcul sur des serviettes de table, portable, etc., quand le responsable est revenu après avoir été payer, il manquait 12 euros.

Puis je suis parti.

Le paysage change et pourtant je n’ai fait que 8 km

Puis vint la pluie, froide, j’ai juste eu le temps de m’équiper

Ici rien ne pousse

Sauf les cailloux

Une petite exception
Magnifique

Et enfin en arrivant à Meyruies une séquence extraordinaire quelques secondes après  cette prise de vue.

A droite du chemin, on devine un rocher, 20 m devant moi. De derrière ce rocher, surgissent devant moi à moins de 5 m, légèrement en contrebas, deux vautours. Grandiose. Ils m’ont vu, ont considéré que je bougeais encore, ils sont partis, mais revenus pour s’assurer que je n’étais pas prêt à leur servir de nourriture. J’ai attendu une heure qu’ils reviennent, prêt pour la photo, mais ils avaient sans doute autre chose à faire.

 

4 commentaires sur “14. Hielzas – Meyrueis

  1. Bonjour,
    Une pensée pour toi qui poursuit ton chemin dans les magnifiques paysages du causse.
    L’équipe des cinq est rentrée, avec un goût de trop peu et surtout l’envie de vite repartir, vers de nouveaux sentiers et de belles rencontres, comme le tienne.
    Bonne rando, merci pour ce partage.
    A bientôt peut être au détour d’un chemin
    Bernard

  2. Moi aussi je suis réveillé par un pépé non une qui va avoir 1 an. Les chemins sont vraiment difficiles.Toujours intéressant de te suivre tant pour
    les photos que pour le texte.
    Bien à toi
    jean denis

  3. Waouw !! C’est beau! Et les vautours quelle chance!

    Ps: sont-ce () des nids de chenilles ds l’arbre de ta dernière photo ?

    Courage pour la montée demain

  4. J’adore ton réveil matin du jour. Le mien était nettement moins sympa et probablement plus matinal… Pour les sentiers escarpés, sois prudent mais je pense que c’est une bonne idée d’imiter le dahu. Belle soirée et nuit et gros bisous

Les commentaires sont fermés.