Jour 17 – Montagudet > Moissac

Le Chemin de Compostelle 2018

Mardi 24 avril

22.71 km / 05:30 h /  M 381 m /  D 433 m / Dén. 117 m

Nuit du 24 au 25 avril  –  Elika confirmé – 17 COTE SAINT LAURENT, 82200 Moissac, +33661634977

Voilà un jour où je pars au chant du coq, du rossignol et du loriot. A propos de rossignol, je me souviens d’une leçon avec mon instituteur de l’époque M. Rapo, je devais avoir 10 ou 11 ans. Il nous parla du chant du rossignol avec une telle passion que ça m’est resté et c’est la première fois que je l’entends réellement, 60 ans après.

Vous le trouvez sous youtube ce qui était impossible avant.

Changement d’atmosphère

La journée fut vraiment chaude et j’ai souffert du dessous des pieds, surtout le droit. Puis j’ai employé un des anneaux que m’avait donné Jacquie, sorte de couronne qui entoure la partie blessée. Avec des acrobaties je suis arrivé à en placer un autour de l’ampoule, ce qui fait que la partie blessée ne touche plus le soulier. J’ai ajouté deux trois couches de tape, un doliprane et c’est reparti.

Je n’avais plus d’eau car je suis allé dormir hors du Chemin et il m’a fallu deux heures pour le rejoindre. Vers Moissac, j’ai enfin réussi en en avoir par la grâce d’une dame qui s’affairait autour de chez elle. Elle m’en donna gracieusement alors que certaines personnes font payer l’eau du robinet 1 euro.

La plaine de Moissac avec ses filets de protection et ses plastiques

Finalement mon pansement s’affaire efficace, j’arrive presque à  marcher correctement, seule la vitesse n’y est pas.

Et une nouvelle chambre à coucher

 

 

5 commentaires sur “Jour 17 – Montagudet > Moissac

  1. Faire payer l’eau est une indignité
    Il y a des médiocres et des profiteurs minables partout

    1. Merci pour votre commentaire. La personne se justifie en disant que si elle doit faire ça dix mille fois…

  2. Du bouleau, du bouleau, toujours du bouleau!
    C’est magnifique, ces paysages…
    Et une pensée pour M. Rapo 🙂 Je suis sûre qu’il a apprécié le clin d’oeil!
    Bonne nuit!!!!
    Bisous de nous tous. On t’aime fort !

  3. Vive les chants d’oiseaux! Ici j’ai l’impression d’entendre sonner ton portable… hihi. Les paysages que tu traverses changent mais ils restent toujours aussi beaux. Bisous, doux rêves et bon repos dans ce magnifique lit

  4. Magnifique village, on dirait un décor de cinéma qui attend les acteurs. Ici aussi ces charmantes petites bêtes du buis se multiplient. Conne continuation.

Les commentaires sont fermés.